Droit d’asile

Droit d’asile est une BD témoignage émouvante et humaine réalisée par Etienne Gendrin, un auteur qui nous interpelle avec ce one shot sensible et intelligent.
Écrit en 2011 et édité par Des ronds dans l’O, l’album vient d’être fraîchement réédité en partenariat avec Amnesty International dans une version restaurée.
Diplômé d’Arts plastiques, illustrateur de presse, le dessinateur en quête de matière pour réaliser son premier album animait des ateliers BD au foyer du jeune homme de Strasbourg, un institut géré par l’Armée du Salut et financé par la Région Alsace. La structure accueillait des jeunes français placés sous décision de justice et des mineurs isolés demandeurs d’asile.
Dans l’optique d’une participation à une exposition pour finaliser sa mission, le bédéiste est entré en contact avec le public.
Intéressé par leurs parcours, il a décidé de donner la parole à ces jeunes que l’on ne voit jamais. Il a entendu leurs histoires singulières puis est allé interroger les professionnels qui exercent à leurs côtés (éducateurs, enseignants). Il a recueilli les témoignages bruts et précieux de quatre jeunes hommes : Roberto l’angolais, Suthakaran le sri lankais, Vartan le russe et Abdula l’azerbaïdjanais.
Animé par une volonté d’authenticité, il a cherché à restituer ces entretiens le plus fidèlement possible en utilisant leurs mots et leurs tournures de phrases.
D’une désarmante lucidité, ils acceptent de se dévoiler avec pudeur. Ils livrent des confidences touchantes.
Ils ont en commun une forte motivation, un désir d’intégration et l’envie de rendre un jour ce qui leur a été donné. Pour les français qui vivent à leur contact, ils sont des modèles qui impressionnent par leur détermination.
Dans ce premier opus, Etienne Gendrin nous explique la genèse de sa première expérience éditée, il nous confie ses états d’âme, sa démarche intellectuelle respectable et ses difficultés. Il dresse un état des lieux réaliste et optimiste d’une politique qui prônait la mixité et l’acceptation.
En 2018, la situation a beaucoup évolué, le nombre de mineurs demandeurs d’asile a augmenté et la réponse institutionnelle n’est plus tout à fait la même. Le lecteur appréciera les changements, il en tirera les réflexions qui s’imposent car et c’est l’intérêt majeur de cet opus, il alimente le débat d’une belle manière.
Côté dessin, on est happé par une prestation vivante et un dessin jeté qui restitue efficacement les émotions.
Droit d’asile est une BD importante et réussie. Le bédéiste utilise tous les moyens mis à sa disposition pour nous sensibiliser à un sujet brûlant. Il nous permet de
nous mettre à la place de jeunes hommes déracinés en quête d’espoir et d’avenir et le résultat est saisissant et fort intéressant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s